Archives juin 2015

Toiture végétale : une technique architecturale au profit de l’écologie

La toiture végétale, également appelée toit vert, est une technique qui permet à la population urbaine d’être écoresponsable. En effet, elle permet de créer de l’espace vert sur des toits en terrasse ou légèrement en pente. Ce type d’emménagement permet tout particulièrement de restaurer la biodiversité dans le milieu urbain. Cette solution architecturale prodigue de nombreuses bonnes perspectives pour la préservation de l’environnement.


Sauver la planète en sauvant des animaux

La vie de notre planète est actuellement en danger. Notre environnement est en train de se détériorer et ce que nous sommes en train de faire avec les espèces végétales et animales ne nous aide pas du tout. Toutefois, si chacun d’entre nous faisait un petit geste en sauvant la vie d’un animal, on fait déjà beaucoup. En fait, c’est en unissant notre force avec les plus petites initiatives qu’on peut espérer changer le monde.


Pourquoi est-il important de séparer l’huile de l’eau

C’est connu, l’huile et l’eau ne sont pas miscibles. Vous l’avez sans doute déjà remarqué concrètement dans la cuisine. Il existe des domaines où il est fondamental de veiller à bien séparer l’huile et l’eau. Par exemple, lors de la vidange d’une voiture, il est interdit de se débarrasser de l’huile dans un égout. Vous n’êtes pas sans savoir que l’eau qui s’y trouve sera souvent destinée au recyclage ou, après nettoyage, elle sera renvoyée dans un cours d’eau. En y déversant votre huile de vidange, vous créez ainsi des situations dangereuses : l’eau est polluée par les éléments toxiques de l’huile, l’eau est incapable d’oxygéner correctement la faune et la flore qui y vit, les filtres des stations de traitement de l’eau sont endommagés. Oui, à bien des égards, le mélange de l’eau et de l’huile peut s’avérer dangereux et nocif !