Énergie renouvelable : quelles sont ses différentes formes ?

Avec la prise de conscience que les puits de pétrole peuvent tarir, l’humanité s’affaire à trouver des alternatives sérieuses. Les énergies renouvelables pourront prendre le relais. Contrairement aux combustibles fossiles, ce sont des sources qui resteront éternellement disponibles. Voici les différentes sortes d’énergie renouvelable.

L’énergie renouvelable d’origine éolienne et hydraulique

Les barrages hydrauliques sont les doyens en matière d’énergie renouvelable. Les fleuves et les rivières du monde entier peuvent fournir de l’électricité gratuite pour tous. L’eau sous pression à la sortie d’un barrage fait tourner une turbine qui génère l’électricité. Le même procédé est repris avec les pâles d’un mât éolien. Ces deux sources d’énergie renouvelable ont un cout d’installation élevé, mais la rentabilité s’atteint en quelques années.

Les panneaux solaires ou cellules photovoltaïques

Le soleil fournit autant de kilowatts dont l’humanité a besoin. Un mètre carré de cellules photovoltaïques suffit à couvrir le besoin énergétique d’un foyer. Cette technologie a permis d’électrifier des zones enclavées. C’est une solution partielle et à la déperdition d’énergie. Sur le modèle classique, il faut transporter le courant sur une ligne haute tension (plus de 380 volts) pour finalement charger une batterie téléphone de 3,7 volts. Avec le solaire, c’est l’inverse. Une batterie de 12 ou 24 volts fournit du courant alternatif de110 ou 220 volts.

D’autres énergies renouvelables à explorer

Les rayons du soleil permettent de réchauffer l’eau du bain ou dans la cuisine. Puis, une technologie proche de ce procédé permet de capter la chaleur des entrailles de la Terre pour le chauffage domestique. Les mouvements de la houle sont également exploités. Enfin, la biomasse reste une autre forme d’énergie renouvelable. Cela consiste à transformer en combustible les déchets. Ces derniers prennent la forme de granulats, d’essence ou bien de méthane. Dans tous les cas, ce sont des sources propres avec un minimum d’émission de CO2.