Association écologie et informatique : est-ce possible ?

Les impacts de l’informatique sur la qualité de l’environnement sont quasiment négatifs. Il est alors pratiquement impensable que la conciliation entre l’informatique et l’écologie soit possible. Néanmoins, il existe quelques solutions qui permettent de réduire ces effets négatifs.

Privilégier les matériels moins polluants

Presque tous les composants des systèmes informatiques, notamment les produits électroniques, ne font pas bon ménage avec la préservation de l’environnement. Ils sont souvent assez polluants (disques durs, cartes électroniques, circuits imprimés, cellulaires, etc.). Le secteur de l’informatique utilise souvent des métaux lourds. Ce sont des matériaux qui sont assez rares. Leur exploitation est alors onéreuse, tant pour la planète que pour le portefeuille. Fort heureusement, il existe désormais des fournisseurs respectueux de l’environnement qui proposent des solutions vertes. En effet, certaines marques privilégient des composants informatiques étiquetés RoHS (Restriction of Hazardous Substances). Il s’agit d’une règlementation européenne qui consiste à limiter l’usage des six substances classifiées les plus dangereuses, dont le plomb, le mercure, le cadmium, le chrome hexavalent, le PBB et le PBDE.

Recycler

Pour être écoresponsable sans laisser l’utilisation de l’informatique de côté, il faut savoir recycler. Il s’agit principalement du réemploi de divers matériel. Pour rappel, aucun produit informatique et électronique ne peut être mis dans un bac dédié aux produits à recycler. En revanche, il existe quelques moyens de les recycler. On peut, par exemple, éviter de changer d’équipements en tout temps alors que ce qu’on a est encore en bon état pour fonctionner. Sinon, on peut faire un don des matériels qui sont encore en état d’être utilisés auprès des différents organismes. Il existe également certains vendeurs qui acceptent de reprendre des équipements usagés.

Vérifier la consommation énergétique

Lorsqu’on est consommateur de produits informatiques, il faut toujours avoir en tête que nos actions peuvent avoir des impacts majeurs sur la qualité de l’environnement. Il ne faut donc pas hésiter de mettre la consommation énergétique en haut de la liste des critères de choix pour chaque produit. Il est recommandé d’opter pour les matériels les moins gourmands.