La calvitie ou l’absence de cheveux sur une partie du crâne est un problème capillaire récurrent. Ce sont surtout les hommes qui souffrent de cette pathologie. Cependant, les dames ne sont pas épargnées non plus. Dans les deux cas, des solutions permettent de la traiter. Certaines d’entre elles apportent même des résultats appréciables.

Les traitements médicamenteux de la calvitie

L’alopécie androgénétique est un phénomène considéré comme naturel. En effet, cela veut dire que la calvitie est héritée des parents. Raison pour laquelle la sécurité sociale a décidé de ne pas couvrir cette pathologie. Mais même si l’alopécie est due au fait de la génétique, des médicaments pour freiner ou ralentir l’alopécie existent. Ils s’achètent avec ou sans ordonnance en pharmacie. Le minoxidil ainsi que le finastéride sont proposés. Ces deux formules ont montré leur efficacité. Le seul souci, c’est qu’ils peuvent entraîner divers effets secondaires. Les patients rapportent des démangeaisons et des maux de tête. Certaines personnes traitées avec ces produits se plaignent aussi d’une baisse de leur libido. Ce qui peut avoir des conséquences néfastes sur la sexualité et la vie de couple. La cyclosporine C (CsA) est actuellement en phase d’observation. Ce médicament traditionnellement utilisé contre le rejet de greffe et les pathologies auto-immunes font repousser la chevelure.

Quelques remèdes naturels contre la maladie

En attendant des solutions médicamenteuses entièrement efficaces, les personnes souffrant de calvitie peuvent tenter différents remèdes. Vous trouverez sur http://calvitie-solution.fr plusieurs pistes à explorer. En tout cas, la levure de bière est proposée en parapharmacie. 3 grammes de cette poudre alimentaire sont à ajouter dans un verre de boisson. Le geste est à faire quotidiennement pendant 2 à 3 semaines. L’apport en vitamine B et E explique en partie la stimulation du cuir chevelu. La repousse est visible. La levure de bière existe en gélule ou comprimé. Un mélange de miel et de cannelle permet d’épaissir des cheveux clairsemés. Cette mixture active la microcirculation grâce à ses nutriments bénéfiques pour le tissu capillaire. La préparation est à appliquer directement à la racine et sur les tiges de kératine. En 15 jours, le changement est irréfutable. Pour sa part, le fenugrec encourage la pousse des cheveux lorsque la poudre est utilisée en cataplasme pendant 30 à 45 minutes. La personne affiche un tout nouveau look après deux mois de traitement.

D’autres solutions envisageables pour éviter la chute de cheveux

L’alimentation permet d’avoir de beaux cheveux. La calvitie peut être repoussée à un âge tardif grâce à un régime équilibré et riche en nutriments. Par ailleurs, le manque de protéine aggrave la chute capillaire. Ceux qui ont tendance à avoir un crâne dégarni devraient manger beaucoup de fruits et légumes. Crues, ces denrées permettent de faire le plein de vitamines. Les molécules A, E ou B8 sont indispensables. Les poissons, les huîtres et éventuellement les crevettes doivent figurer au menu aussi souvent que possible. Leur apport en oméga 3 compte beaucoup pour l’esthétique capillaire. Le zinc contenu dans les céréales ainsi que le fer des salades sont indispensables pour être beau ou belle.
La greffe de cheveux est une option expéditive. L’opération chirurgicale consiste à prélever des follicules dans les zones encore couvertes telles que l’occipital. Ces « graines » sont transplantées sur les parties dégarnies.